Ce lien vous conduira à la vidéo : L’histoire de Bernadette

Transcription

En plein milieu de ses études d'infirmière, Bernadette White s'est retrouvée mère célibataire, aux prises avec des difficultés financières, malgré ses excellents résultats dans ses études. Lorsqu'elle n'a plus pu faire face à ses frais de subsistance, sans parler des frais d'études, elle a fait appel au programme Ontario au travail de la région de Halton.

Bernadette a été orientée vers le volet Soutien de l'emploi, où elle a rencontré l'ancienne chargée de cas Karen Snozok.

« Nous avons eu recours à notre programme du Fonds de formation professionnelle pour l'aider à payer ses frais d'études pour qu'elle puisse poursuivre ses études », explique Karen.

Ontario au travail a aussi pu orienter le fils de Bernadette vers une garderie titulaire d'un permis où il peut rester pendant qu'elle suit ses cours et couvrir les coûts des livres et du transport.

Grâce à l'aide d'Ontario au travail et à ses efforts acharnés, Bernadette a pu terminer son programme. Après avoir obtenu son diplôme, elle a eu la chance de décrocher un emploi d'infirmière auxiliaire autorisée dans un établissement de soins infirmiers.

« J'adore aller au travail, affirme-t-elle. J'adore travailler avec des personnes âgées. Elles sont tant de choses à nous apprendre. » Bernadette est maintenant superviseure d'unité dans l'établissement de soins infirmiers, où elle est responsable de 30 résidents par jour.

Elle doit superviser les tâches des préposés aux services de soutien à la personne sur son étage, ainsi qu'effectuer les évaluations et s'occuper des soins généraux des résidents. Malgré son emploi du temps chargé, elle prend le temps de rester en contact avec Karen, qui est très impressionnée par son parcours.

« Elle possède certainement une détermination hors du commun, explique Karen. Elle a été confrontée à beaucoup d'obstacles, mais elle n'a pas abandonné et elle a fait tout ce qu'elle avait l'intention de faire. »

Bernadette attribue son succès à sa propre persévérance, bien qu'elle affirme qu'elle n'aurait jamais pu faire ce qu'elle a fait sans l'aide qu'elle a reçue.

« Ce n'était pas toujours facile d'étudier et de travailler avec un petit enfant en étant seule, précise-t-elle. Je reconnais que c'est en grande partie grâce à Ontario au travail que j'y suis arrivée, ils m'ont soutenue et aidée. »

Aujourd'hui, Bernadette est financièrement indépendante d'Ontario au travail. Elle a l'intention de perfectionner sa carrière – elle espère obtenir prochainement un diplôme d'infirmière autorisée pour pouvoir progresser dans un domaine qu'elle estime parfait pour elle.

« Non seulement j'ai trouvé une carrière, fait-elle remarquer, mais j'ai aussi découvert que j'ai une passion pour cette carrière. Il n'y a rien de mieux que de trouver quelque chose à faire, en sachant que c'est ce que vous aimez. »