[ Refuge pour femmes : Maison Anselma
Kitchener, Ontario ]

Mary Zilney, Directrice générale, Maison Anselma : Auparavant, nous vivions dans un refuge comptant 20 lits.

La demande dans la région nous a fait réaliser que nous avions besoin d’un plus grand refuge. Nous avons donc décidé d’en construire un nouveau plutôt que de rénover l’ancien. Voici notre nouveau refuge de 45 lits.

Les membres de la collectivité ont été extrêmement généreux. Sans eux, le nouveau refuge n’aurait jamais vu le jour.

L’un des avantages du nouveau refuge, c’est certainement le fait que les chambres ont été construites de manière à être polyvalentes. Ainsi, si une femme se présente avec ses quatre enfants, nous pouvons leur offrir des chambres communicantes.

Le refuge comporte des aires communes, comme la salle à manger, la cuisine, les salles réservées aux programmes, et ainsi de suite. Ces aires visent à encourager les femmes à participer aux programmes offerts étant donné que notre but consiste à les aider à se sortir de leur situation de violence.

Meryle Fast, Gestionnaire, Maison Anselma : Nous offrons des services à l’enfance et à la jeunesse aux enfants et disposons donc d’une salle de jeu pour eux.

Nous avons au sein de notre effectif une travailleuse de soutien clinique qui peut rencontrer les mères individuellement. Elles peuvent ainsi participer à de la thérapie par la parole et surmonter leurs problèmes de cette façon.

Elles aiment beaucoup les programmes offerts par notre coordonnatrice de l’alimentation et de la nutrition. Dans ce cas-ci, notre objectif consiste à apprendre aux femmes à s’alimenter et à cuisiner sainement.

Un grand nombre d’entre elles nous disent à quel point cela est rassurant de venir au refuge et que, pour la première fois de leur vie, elles découvrent que d’autres personnes se trouvent dans la même situation qu’elles.

Les mauvais traitements envers les femmes ne se produisent pas en vase clos. Ils sont infligés dans les familles, dans les collectivités et dans la société.

Mary : Et la mission du refuge est très importante, car les femmes doivent savoir qu’elles peuvent se rendre à un endroit sûr.

Chaque femme a le droit de vivre sans violence et à l’abri des mauvais traitements. Chaque femme possède ce droit.