Dave Allen, Propriétaire, David Allen Computer Consultancy : Lorsque j'ai atteint la trentaine, on m'a diagnostiqué de la schizophrénie. J'ai perdu mon entreprise, j'ai perdu un ami très cher et j'ai fini par perdre ma femme. Je parvenais tout juste à fonctionner au quotidien. Ma vie se réduisait à presque rien et il est difficile de se concentrer ou d'avoir un but lorsqu'on est schizophrène. Parfois, on se sent aux prises avec une telle apathie que même se lever chaque jour devient difficile.

J'ai été convoqué à une réunion avec un représentant du POSPH. Pendant cette réunion, on m'a décrit certains services que le programme offrait, dont l'un était un service d'aide à l'emploi qui pourrait m'aider à décrocher un emploi stable ou à me remettre sur la voie de l'entrepreneuriat que je m'étais choisie. D'autres organismes travaillent avec le POSPH, mais pour mon cas, c'est Start Me Up Niagara qui me convenait. Cet organisme fournit de l'aide individualisée pour fonder sa propre entreprise et prospérer.

Jennifer Gorman, Conseillère en emploi, Start Me Up Niagara : Dave nous a dit qu'il aimerait être indépendant. Une très grande partie de notre soutien se limite à maintenir le contact avec la personne et de voir comment se passe les choses, du genre, offrir des encouragements et de l'aide à la résolution des problèmes, à la motiver à chercher ce dont elle a besoin pour que tout se passe bien pour elle et qu'elle poursuive ses efforts, ou l’aider à maintenir le rythme pour faire avancer ses affaires. Je trouve que David est quelqu'un d'incroyable. Il illustre parfaitement les bienfaits du programme pour des particuliers.

Dave : Au début, je pensais à exécuter des projets sur le Web, concevoir un site, l'agencer. Une fois que le site est lancé, mon travail consiste à le promouvoir en ligne, en fait c'est du marketing en ligne. J'ai plus de succès que je l'imaginais au début. J'ai pas mal de clients et chaque mois, j'en reçois d'autres. Ils sont tous très satisfaits du travail que j'ai fait pour eux.

Si je n'avais pas pu bénéficier de l'aide du POSPH, ma vie serait restée comme elle l'était. J'ai eu la possibilité de travailler. Je suis juste content de pouvoir faire quelque chose. Je suis heureux de pouvoir réduire les dépenses du POSPH en travaillant et gagnant plus d'argent. Les services d'aide à l'emploi du POSPH sont vraiment bons. Je pense que si quelqu'un les essayait et bénéficiait de l'aide et du soutien qu'ils offrent, il serait très heureux.