Joel Carlton, Adjoint administratif (Canton de Hilliard et de Thornloe) : J’ai une lésion de la moelle épinière due à une chute subie en septembre 1993. Je suis tombé dans une grange et je me suis cassé le cou au niveau de la vertèbre C6-7.

Janet Gore, Secrétaire trésorier (Canton de Hilliard et de Thornloe) : Il fait déjà beaucoup de travail et il en fait tous les jours davantage. Nous sommes parvenus à lui donner de plus en plus de travail, à tel point qu’il travaille maintenant à temps plein. Vu la taille de notre municipalité, notre budget n’est pas très important. Nous n’aurions jamais pu faire tout ce que nous avons accompli pour Joel sans ce programme de soutien gouvernemental.

Joel Carlton : Voici mon poste de travail. C’est ici qu’on peut voir à quoi sert le programme de soutien à l’emploi. Ce programme a permis de financer la fabrication de ce bureau sur mesure.

Voici ma camionnette. Mon fauteuil roulant est équipé d’une télécommande. De ce côté, il y a une poignée et de ce côté-ci, il y a les manettes pour l’essence et les freins. Juste ici, à ma portée.

Je suis reconnaissant de toute l’aide qui m’est offerte dans le cadre du POSPH, mais mon objectif à long terme, c’est de ne plus avoir besoin du tout du programme. L’emploi que j’occupe actuellement m’aide à acquérir la formation et les compétences qui m’aideront à réaliser mon objectif.

Le fait de pouvoir travailler et de s’adonner à certaines activités m’aide à me sentir autonome et à me réaliser. C’est une question de changement de mode de vie. Quand on peut se déplacer, aller au travail et vivre normalement, on arrive certains jours à oublier son handicap.

Pour en savoir plus

Au suject du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées