Bert Leith, Chef des services, Community Living Algoma : Le programme de foyers communautaires est en fait une solution de rechange aux milieux résidentiels traditionnels comme la vie en groupe. Essentiellement, c’est une famille de la collectivité qui désire fournir du soutien dans son domicile et est prête à ce qu’une autre personne vienne habiter chez elle. Et c’est là [qu’entre en jeu] la famille Currie qui offre actuellement du soutien à Lisa dans son domicile.

Steve Currie : Et naturellement, comme il fait grand soleil, Lisa plissera les yeux pendant tout le trajet.

Shirl Currie (assise à côté de Lisa Sherrard), Foyers communautaires : J’ai un frère qui éprouve certaines difficultés et en travaillant avec lui je m’étais aperçue que c’était quelque chose que je voulais faire découvrir à mes enfants. On a donc parlé à Bert et il nous a dit qu’il y avait une jeune femme qu’il voulait que l’on rencontre, car il pensait qu’elle serait parfaite pour notre famille, et c’est ainsi que tout a commencé.

Steve Currie : On prend beaucoup de temps pour amener Lisa au camp, au chalet, pour aller faire du bateau et aller à la pêche. Lors qu’il y a des feux d’artifice en ville, Lisa aime l’excitation de la foule et les bruits.

Shirl Currie : Nous participons à notre église communautaire, nous y sommes très engagés, et nous y allons probablement trois fois par semaine. Lisa participe aussi, et elle y occupe un emploi. Elle dit « C’est la première fois que vous venez, alors laissez-moi vous offrir un café » et c’est en cela que consiste son emploi. Elle accueille les gens, elle veut qu’ils se sentent les bienvenus, alors elle leur paie un café.

Corey Porter, Membre de la congrégation : Alors, c’est vous Lisa, hein? Vous allez m’offrir un café?

Lisa Sherrard : Oui.

Shirl Currie : Lisa s’exprime beaucoup avec son visage. Lorsqu’elle n’est pas contente, elle soulève les bras et elle fait certains bruits qui indiquent qu’elle n’est pas contente. Lorsqu’elle est contente, elle a parfois un rire qui résonne jusque dans son ventre.

Bert Leith : Ce que nous avons découvert, c’est que généralement lorsque la personne est entourée de gens qui se soucient vraiment d’elle, qui sont déterminés à l’aider, qui l’aiment vraiment, cela change complètement la façon dont la personne réagit. Et nous avons observé une amélioration marquée de la qualité globale de vie et du tempérament des personnes qui vivent dans un foyer participant au programme.

Shirl Currie : Sachant que nous pouvions … que nous pourrions accueillir Lisa dans notre foyer, juste son rire illumine ma vie vous savez. Quand je pense que Lisa n’était pas présente dans une partie de ma vie, et puis elle est arrivée dans notre maison, et cela a complètement changé nos vies.