Sandy Larivee, directrice générale, Essex Youth Centre : L’Essex Youth Centre est une halte-accueil pour les ados. C’est un havre, un lieu sûr où les jeunes peuvent avoir accès à des ressources conçues pour eux, que ce soient des services de santé, des activités sportives ou d’autres programmes. C’est un lieu de rencontre dans la communauté où ils peuvent venir en sachant qu’ils sont en sécurité.

Marc Rocheleau, agent des relations publiques, Essex Youth Centre : Je travaille ici, je suis l’agent de relations publiques de l’Essex Youth Centre. Mon travail consiste entre autres à écrire des communiqués et à envoyer des articles aux journaux locaux sur ce que nous faisons au centre. J’ai un handicap visuel, je suis complètement aveugle.

[Après avoir obtenu son diplôme de journalisme, Marc s’est inscrit au volet Soutien de l'emploi du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées pour qu’il l’aide à trouver un emploi et à le conserver.

Il a été orienté vers le fournisseur de services Insight Enterprises, qui l’a aidé à trouver son emploi à l’Essex Youth Centre.]

Paula McIntosh, directrice des services relatifs à l'emploi, Insight Enterprises : Nous sommes un fournisseur de services de l’unité de soutien de l’emploi du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées. Donc, nous offrons une vaste gamme de services aux personnes qui ont un handicap, quel qu’il soit, et qui veulent travailler. Nous avons fourni des services d’apprentissage de la mobilité à Marc, ce qui veut dire que je suis venue ici avec lui et je l’ai guidé à travers tous les éléments du centre pour m’assurer qu’il pouvait se rendre en toute sécurité et avec confiance à tous les endroits où il avait affaire. Avec les récentes percées technologiques, nous avons la chance d’avoir pu lui donner accès au logiciel JAWS. C’est un logiciel spécialement conçu pour les personnes aveugles.

Marc : Essentiellement, JAWS est un logiciel de narration. Il fonctionne avec les raccourcis clavier. On utilise les touches flèche pour naviguer et le logiciel lit à voix haute ce qu’il y à l’écran.

Sandy : Il est un bon employé parce qu’il est fiable, assidu, et qu’il sait ce qu’il a à faire. Dans un centre pour jeunes, c’est bon de faire comprendre aux jeunes que nous ne sommes pas tous pareils, que nous avons tous des défis différents. La meilleure façon de le faire, c’est de les exposer à ces différences, et de veiller à ce qu’ils soient non seulement tolérants, mais ouverts à tous.

Marc : Vous savez, c’est parfois difficile de savoir par où commencer, surtout quand on a un handicap. Ils vous aident et font tout pour vous faire entrer quelque part. Ils vous donnent un peu plus de conseils sur la façon d’aborder une recherche d’emploi, et ils peuvent aussi parler aux employeurs et leur faire comprendre que ce n’est pas parce qu’une personne a un handicap qu’elle ne peut pas faire le travail.