[ Edinburgh Heritage Centre
Caledonia (Ontario) ]

Jo-Anne Orton, Coordonnatrice du mentorat, Community Living Ontario : Nous travaillons avec des élèves du palier secondaire ayant une déficience intellectuelle. Le but est de les aider à approfondir les domaines qui les intéressent pendant qu’ils suivent des études secondaires, pour leur permettre de prendre des décisions sur leur vie après l’école secondaire.

Donc Will est l’un des élèves qui m’a été confié; il m’a dit qu’il était très intéressé par l’histoire et la guerre.

À partir de là, nous avons réfléchi : la guerre, très bien, voyons ce que l’on peut trouver au musée dans ce domaine. C’est à ce moment-là que nous avons rencontré Anne.

Anne Unyi, Mentor – conservatrice de musée : Will était très intéressé par l’archivage et la recherche qui s’y rapporte.

Nous possédons des fiches sur les soldats qui sont partis combattre durant la Première Guerre mondiale; nous recherchions des renseignements précis sur ces hommes que nous avons recensés dans ces ressources.

Will a transcrit tout cela pour nous. Il a réussi à combler un certain nombre de lacunes en fait.

Le simple fait d’avoir quelqu’un d’aussi passionné et désireux d’apprendre. Quelqu’un qui partage votre passion, cet intérêt pour ce que vous faites. Et le fait de pouvoir l’aider à approfondir sa passion, c’est tellement gratifiant.

Will Moser, Mentoré : J’étais très curieux de voir qui j’allais trouver dans les archives. En fait j’ai retrouvé mon arrière-grand-père : il fait partie des rares soldats à avoir réussi à s’enfuir sans blessures.

J’ai aussi passé en revue les vieux journaux de l’époque de la Seconde Guerre mondiale. J’ai commencé au début de l’année 1939 et j’ai fini à la fin de l’année 1946. Je cherchais des articles avec des histoires sur la guerre et le rôle de l’armée.

Elle m’a beaucoup appris. Grâce à elle et à mon expérience ici, j’ai décidé de devenir conservateur de musée.

Cela m’a beaucoup aidé et grâce au mentorat, j’ai vraiment réfléchi à mon avenir.