Le 22 mai 2013

Le fait d’éliminer les obstacles et d’améliorer les possibilités pour permettre à tout le monde de participer au marché du travail permet de renforcer l’économie et de soutenir les efforts déployés par le gouvernement pour édifier une société équitable. Le budget de 2013 inclut les mesures suivantes visant à aider les bénéficiaires de l’aide sociale.

Offrir un soutien de l’emploi

  • Permettre aux personnes qui touchent des prestations du programme Ontario au travail et du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH) de gagner jusqu’à 200 $ de revenu d’emploi chaque mois sans réduire le soutien qui leur est accordé par l’aide sociale. Cette mesure aiderait les personnes qui doivent surmonter des obstacles à acquérir une expérience qui pourrait leur permettre de trouver un emploi à temps plein.
  • Travailler avec des partenaires en vue d’établir une structure de prestations liées à l’emploi plus simple, plus efficace et plus souple, afin d’aider les bénéficiaires de l’aide sociale à trouver du travail.
  • Éliminer les obstacles pour les bénéficiaires du programme Ontario au travail qui désirent exercer un travail indépendant en traitant le revenu tiré de ce genre d’emploi de la même manière que les autres revenus d’emploi.
  • Simplifier les règles afin qu’un plus grand nombre d’élèves fréquentant l’école secondaire et issus de familles recevant de l’aide sociale puissent conserver le revenu qu’ils tirent d’un emploi à temps partiel.
  • Mettre à contribution les communautés des Premières Nations, les municipalités et les fournisseurs de services d’emploi en vue de déterminer les meilleures façons de relier les bénéficiaires de l’aide sociale aux services d’Emploi Ontario.
  • Créer un Conseil de partenariat pour les perspectives d’emploi des personnes handicapées afin d’encourager un plus grand nombre d’entreprises à embaucher des personnes handicapées.

Améliorer la sécurité financière

Le gouvernement offrirait aussi un soutien aux bénéficiaires de l’aide sociale en améliorant leur sécurité financière pour les aider à devenir plus autonomes et à trouver une plus grande stabilité. Voici certaines des mesures proposées :

  • Accorder aux bénéficiaires du programme Ontario au travail et aux personnes handicapées touchant des prestations du POSPH une majoration de 1% de leurs prestations.
  • Les adultes vivant seuls, sans enfants, qui bénéficient du programme Ontario au travail recevraient aussi un montant supplémentaire de 14 $ par mois. Grâce à ce montant et à la hausse des taux de 1 %, ces bénéficiaires toucheraient 20 $ de plus par mois, ce qui équivaut à une augmentation de plus de 3 %. Si le budget est adopté et promulgué, l’augmentation des taux des prestations prendrait effet en septembre 2013 pour le POSPH et en octobre 2013 pour le programme Ontario au travail.
  • Accroître les plafonds de l’avoir des bénéficiaires du programme Ontario au travail à 2 500 $ pour les adultes vivant seuls et à 5 000 $ pour les couples afin de permettre aux bénéficiaires de demander une aide plus tôt et de leur donner la chance de garder une petite réserve financière qui faciliterait leur transition au monde du travail.
  • Concevoir un plan pour mieux promouvoir les régimes enregistrés d’épargne-invalidité (REEI) auprès des personnes handicapées, régimes qui ne peuvent pas actuellement avoir une incidence sur l’admissibilité aux prestations d’aide sociale et aux autres prestations fondées sur l’étude du revenu.
  • Introduire un processus simplifié pour l’obtention et l’administration de l’aide fournie aux bénéficiaires de l’aide sociale du Nord de l’Ontario pour leurs frais de transport à des fins médicales. 

Autres mesures

Le gouvernement intensifie son engagement de réduire la pauvreté en élaborant la seconde Stratégie de réduction de la pauvreté, sous la direction du nouveau Comité du Conseil des ministres pour la réduction de la pauvreté. Voici quelques-unes des autres mesures prises :

  • Comme cela a été annoncé dans le budget de 2012, le gouvernement propose d’augmenter la Prestation ontarienne pour enfants maximum annuelle pour la faire passer à 1 210 $ par enfant admissible en juillet 2013 et à 1 310 $ en juillet 2014. Grâce à ces augmentations, 90 000 enfants de plus pourront toucher des prestations.
  • Concevoir une stratégie ontarienne d’emploi pour les jeunes. Cette stratégie appuierait les initiatives suivantes qui favoriseraient les perspectives d’emploi, l’entrepreneuriat et l’innovation pour les jeunes de l’Ontario.

Renseignements aux médias

Rob Newman, Bureau du ministre, 416 325-5219
Charlotte Wilkinson, Communications, 416 325-5760