La ministre nomme une gestionnaire intérimaire de l'organisme Community Living Ajax-Pickering Whitby afin d'assurer la continuité des services à la suite de la démission du conseil d'administration

Le 1er décembre 2016

Le lundi 28 novembre, les membres du conseil d’administration de Community Living Ajax-Pickering and Whitby (l’organisme) ont démissionné de leurs fonctions.

À titre de ministre des Services sociaux et communautaires, j’ai conscience que l’organisme fournit des services essentiels aux personnes ayant une déficience intellectuelle et à leur famille. Voilà pourquoi, en raison de la démission du conseil d’administration, que j’ai pris la décision d’ordonner le maintien des services aux adultes fournis par l’organisme et d’assurer le maintien et la stabilité des soutiens.

À compter d’immédiatement, j’ai nommé une gestionnaire intérimaire chargée d’assurer le fonctionnement et la gestion de l’organisme à la place du conseil d’administration. Christine Park, qui était jusqu’à tout récemment directrice générale régionale, région de l’Est, de Kerry’s Place Autism Services, gérera les activités de l’organisme afin que les services et les soutiens de haute qualité continuent d’être fournis aux adultes ayant une déficience intellectuelle dans la collectivité.
Ces mesures n’auront aucune incidence sur les services fournis par l’organisme ni sur le personnel qui fournit directement ces services. La gestionnaire travaillera en collaboration avec le personnel qualifié de l’organisme afin de continuer à fournir toute la gamme des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle, à leur famille et à la collectivité.

Christine est une dirigeante très compétente et qualifiée, qui possède plus de 30 ans d’expérience dans le secteur des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle. J’ai toute la confiance en sa capacité à faire en sorte que l’organisme continue de fournir toute la gamme des services et des soutiens aux personnes qu’il sert.

Ma principale priorité est d’assurer la santé, la sécurité et le bien-être des personnes ayant une déficience intellectuelle. La nomination d’une gestionnaire intérimaire par des moyens juridiques est une mesure exceptionnelle. Toutefois, je crois qu’elle est absolument nécessaire pour assurer que ces services essentiels soient maintenus pour les personnes qui en ont le plus besoin.

Les fonctionnaires de mon ministère continueront de participer au fonctionnement de l’organisme jusqu’à ce que nous estimions que l’organisme est à nouveau capable de satisfaire de façon autonome au niveau et aux normes de soins que nous exigeons. Je voudrais remercier Christine pour son aide pendant cette période de transition. Pour obtenir plus de renseignements, n’hésitez pas à communiquer avec elle au 905 427-3300 ou à christine.park@clapw.org.

En Bref

  • Le 1er décembre 2016, l’honorable Helena Jaczek, ministre des Services sociaux et communautaires, a nommé Christine Park comme gestionnaire intérimaire de Community Living Ajax-Pickering and Whitby (l’organisme) à la suite de la démission du conseil d’administration de l’organisme le 28 novembre 2016.
  • Christine Park possède plus de 30 ans d’expérience dans le secteur des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle et elle était, jusqu’à tout récemment, directrice générale régionale, région de l’Est, de Kerry’s Place Autism Services.
  • L’organisme fournit des services résidentiels à 78 personnes (résidences de groupe, résidences avec services de soutien à l’autonomie et résidences de famille hôte).
  • L’organisme soutient plus d’une centaine de personnes dans le cadre des services d’emploi et des services de soutien de la participation à la vie collective ainsi que 22 personnes et familles dans le cadre des services de relève des aidantes et aidants naturels.
  • L’organisme emploie plus d’une centaine de personnes et le MSSC lui verse un budget annuel de 6,7 millions de dollars.
  • Les fonctionnaires du ministère continueront de participer au fonctionnement de l’organisme jusqu’à ce que nous estimions que l’organisme est à nouveau capable de satisfaire de façon autonome au niveau et aux normes de soins que nous exigeons.