Le 6 mars 2017

L’Ontario augmente le soutien accordé aux adultes ayant une déficience intellectuelle qui ont des besoins complexes

La province s’attache à améliorer les services destinés aux personnes qui en ont le plus besoin

L’Ontario améliore les soutiens et les services aux adultes ayant une déficience intellectuelle qui ont aussi des besoins complexes et multiples.

À compter du printemps, l’Ontario introduira trois nouvelles mesures pour améliorer la vie des adultes ayant des besoins complexes, par exemple un cadre stratégique destiné aux adultes ayant à la fois une déficience intellectuelle et une maladie mentale, afin de veiller à ce qu’ils aient accès aux soutiens dont ils ont besoin, notamment :

  • Un mandat renouvelé pour les réseaux communautaires de soins spécialisés aidera les organismes de toute la province à coordonner les services aux personnes ayant une déficience intellectuelle. Ces organismes rassembleront des professionnels de différents domaines, notamment la santé et la justice, afin de coordonner l’accès à des services de qualité destinés à ces personnes. Le mandat renouvelé inclura un rôle spécifique pour les coordonnateurs du soutien en matière de soins complexes, qui se focaliseront sur la satisfaction des besoins de ces adultes.

  • La participation intersectorielle à un nouveau cadre stratégique concernant les doubles diagnostics. Ce cadre portera sur la nécessité d’assurer une meilleure coordination et une meilleure intégration des soutiens en matière de services de santé et de développement destinés aux personnes ayant un diagnostic mixte.

  • Des lignes directrices de soutien aux adultes ayant une déficience intellectuelle et pour les foyers de soins de longue durée. Ces lignes directrices aideront les particuliers qui présentent une demande d’admission, qui vont vitre dans un foyer de soins de longue durée, ou qui y vivent déjà à améliorer la connaissance, la planification et la coordination des services entre le secteur des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle et le secteur des foyers de soins de longue durée.

Améliorer l’accès aux services et aux soutiens destinés aux adultes ayant une déficience intellectuelle qui ont des besoins multiples et complexes fait partie du plan gouvernemental visant à mettre les personnes en rapport avec les soutiens et les services appropriés au sein de la collectivité.

Citations

« Notre gouvernement agit pour pallier les lacunes et relever les défis au sein du système des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle, afin de protéger les adultes ayant une déficience intellectuelle qui ont aussi des besoins complexes et multiples. Ces initiatives reflètent également l’approche globale que nous adoptons pour concrétiser notre vision d’un système inclusif, individualisé et axé sur la personne qui sert certaines des personnes les plus vulnérables de la province. »
- Dre Helena Jaczek, ministre des Services sociaux et communautaires

« Je suis heureux de collaborer avec la ministre Jaczek pour soutenir les adultes ayant une déficience intellectuelle qui ont des besoins complexes et multiples, en éliminant les obstacles aux services dont ils ont besoin. Ces initiatives importantes s’inscrivent dans le cadre du plan ontarien visant à renouveler notre système de services de santé mentale et de lutte contre les dépendances, afin de s’assurer que toutes les personnes dans le besoin ont accès à des soins d’excellente qualité, à la fois accessibles et équitables. »
- Eric Hoskins, ministre de la Santé et des Soins de longue durée

Faits En Bref

  • Les réseaux communautaires de soins spécialisés sont implantés dans cinq régions de l’Ontario. Ils aident à améliorer la coordination des soutiens aux personnes ayant une déficience intellectuelle. Nous sommes conscients qu’il existe des adultes ayant une déficience intellectuelle qui ont des besoins complexes et multiples et qui bénéficieraient d’une meilleure coordination des soutiens au sein de ces secteurs et entre eux.
  • L’Ontario a publié récemment de nouvelles mesures permettant d’améliorer l’accès aux services de santé mentale pour des milliers de personnes, en réponse aux conseils prodigués dans le deuxième rapport annuel du Conseil consultatif pour le leadership en santé mentale et en lutte contre les dépendances, intitulé Aller de l’avant : Meilleure santé mentale, meilleure santé en général.

Pour En Savoir Davantage


Lyndsay Miller, Bureau de la ministre, 416 325-5450
Kristen Tedesco, Communications, 416 325-5178