Page précédente  |  Table des matières  |  Page suivante

 

Unité 6 : Animaux d’assistance

Dans cette unité, vous apprendrez :

Chiens-guides et autres animaux d’assistance

Qu’est-ce qu’un animal d’assistance?

Pensez qu’un animal d’assistance est un animal qui fait un travail pour une personne handicapée. Il peut s’agir par exemple de chiens guides et d’animaux dressés pour alerter une personne d’une crise épileptique imminente et pour l’amener dans un endroit où elle sera en sécurité.

La Loi de 2005 sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario fait référence à la définition de « chien d’aveugle » de la Loi sur les droits des aveugles, qui spécifie qu’un chien d’aveugle est un chien qui a été dressé pour servir de guide à un aveugle dans un des établissements mentionnés dans le Règlement de l’Ontario 58 pris en application de la Loi sur les droits des aveugles.

La norme pour les services à la clientèle exige que vous laissiez les personnes handicapées utiliser leurs animaux d’assistance dans les parties de vos locaux qui sont ouvertes au public ou à d’autres tiers, à moins que la loi exclut par ailleurs l’animal des lieux.

Aux termes de la norme, un animal est un animal d’assistance s’il est tout à fait évident que la personne l’utilise pour des raisons liées à son handicap, ou si la personne a une lettre d’un médecin ou bien d’une infirmière ou d’un infirmier pour confirmer que l’animal est requis pour des raisons liées à son handicap. S’il n’est pas évident qu’il s’agit d’un animal d’assistance, vous n’avez pas d’obligation de permettre à l’animal d’entrer dans les lieux si la personne n’a pas de lettre d’un médecin ou bien d’une infirmière ou d’un infirmier, ou une carte d’identité délivrée par le ministère du Procureur général.

Le tableau qui suit mentionne certains types d’animaux d’assistance, leurs principales tâches, et les personnes qui utilisent ces animaux.

Animal d’assistance Principales tâches Utilisateurs

Chien d’assistance pour enfant autiste.

  • Empêche l’enfant de courir un danger et lui fournit de l’assistance quand son stimulus sensoriel augmente. Le chien est attaché à la taille de l’enfant par une courroie et il est tenu en laisse par un adulte.

Personne autiste ou ayant d’autres déficiences intellectuelles ou troubles du développement.

Chien-guide ou chien d’aveugle

  • Suit les directives de sa maîtresse ou de son maître, prévient la personne des changements de niveau (bordures de trottoir, escaliers) et de la présence d’obstacles.

Personnes qui ont une perte de la vision.

Chien, chat ou autre animal pour personnes malentendantes.

  • Avertit sa maîtresse ou son maître de certains bruits, souvent par une légère poussée ou un léger coup de patte, et conduit la personne vers la source du bruit.
  • Peut utiliser un signal spécial pour prévenir la personne s’il s’agit d’une alerte d’incendie.

Personnes sourdes, sourdes oralistes, devenues sourdes ou malentendantes.

Chien d’assistance pour personne ayant un trouble psychiatrique.

  • Rapporte les médicaments à la personne et lui dit de les prendre; rapporte ou active une alerte médicale, conduit les personnes hors de la foule, etc.

Personne ayant une déficience mentale.

Chien d’assistance ou chien d’assistance à la mobilité, chien ou animal à aptitudes spéciales

(On utilise de petits poneys ou des chevaux miniatures, mais ils ne sont pas aussi répandus.)

  • Peuvent tirer des fauteuils roulants, transporter des objets, tirer des articles, tourner des poignées de porte ou pousser des boutons comme les ouvre-portes. Les chiens plus gros peuvent fournir un soutien pour que la personne conserve son équilibre.

Personnes ayant une déficience physique.

Chien ou animal apte à détecter une crise d’épilepsie, à avertir de sa venue, à fournir une assistance ou à intervenir pendant une crise.

  • Guide sa maîtresse ou son maître loin du danger pendant une crise d’épilepsie, fait fonctionner le dispositif d’alerte médicale.
  • Peut avertir sa maîtresse ou son maître d’une crise d’épilepsie imminente.

Personnes épileptiques ou qui ont d’autres troubles épileptiques

La norme n’exige pas que les animaux d’assistance aient reçu un dressage en bonne et due forme, mais en Ontario la plupart de ces animaux sont dressés dans des organisations situées au Canada ou aux États-Unis. On utilise des animaux d’assistance dans de nombreux pays au monde, et les personnes qui visitent la province peuvent donc aussi utiliser des animaux d’assistance.

Conseils pour interagir avec une cliente ou un client qui utilise un animal d’assistance

Comment servir une cliente ou un client si une autre loi n’autorise pas son animal à entrer dans les lieux?

Quand une loi exclut un animal de vos locaux, pensez à expliquer pourquoi l’animal est exclu. Étudiez avec votre cliente ou client une solution de rechange ou une autre façon de fournir les biens ou les services, et discutez-en avec la personne. Il peut s’agit par exemple de ce qui suit :