Communiquer


Le réseau des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle en Ontario évolue depuis de nombreuses décennies. À l’exemple des autres administrations, nous avions des établissements où étaient placées les personnes ayant une déficience intellectuelle.

Au cours des 50 dernières années en Ontario, les services gouvernementaux et le financement de ces services sont passés des établissements aux groupes communautaires, puis de plus en plus vers les particuliers et leurs familles. En 2004, l’investissement du gouvernement provincial lié à ces soutiens, y compris les types de logements collectifs et individuels, de même que les programmes de jour, s’établissait à 1 milliard de dollars chaque année.

Pourquoi modifier le réseau?

Si le réseau des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle en Ontario a évolué en fonction des exigences, il y a toutefois défaut d’uniformité en ce qui touche l’infrastructure et la planification. C’est ainsi que le processus de demande et les évaluations en matière de service ont différé d’une région à l’autre, de sorte que les besoins, le financement et les priorités des personnes ont été établis de façon incohérente.

Nombreuses sont les personnes ayant une déficience intellectuelle et leur famille qui ont jugé que le réseau prêtait à confusion ou était compliqué. Pendant ce temps, les exigences en la matière n’ont cessé de croître.

Transformer le réseau

Le gouvernement a pris conscience de l’opportunité d’améliorer le fonctionnement du réseau des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle en Ontario. En 2004, il a fait l’annonce de plans en vue de moderniser les services. Depuis ce temps, le gouvernement est passé à l’action :

  • il a fermé les trois derniers établissements de la province, de sorte que le réseau en Ontario est désormais intégralement communautaire;
  • il a instauré de nouvelles lois, lesquelles jettent les bases d’un réseau modernisé;
  • il a créé les Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle, organisme qui constitue le point d’accès unique des services aux adultes ayant une déficience intellectuelle en Ontario;
  • il a mis au point des critères d’admissibilité clairs en ce qui touche l’accès aux services, et ces critères sont uniformes partout en Ontario et donnent une cohérence aux décisions en matière d’accessibilité;
  • il a créé un processus uniforme de demande et d’évaluation, lequel fait en sorte que les critères d’évaluation des besoins de la personne soient uniformes partout en Ontario;
  • il a mis en place à l’échelle de la province des mesures d’assurance de la qualité lesquelles consistent en des règles qui aident les organismes et les Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle à assurer la prestation de services et soutiens de grande qualité et à satisfaire aux normes établies;
  • il a instauré le programme Passeport de même que le financement direct pour permettre aux particuliers d’améliorer leur transition entre l’école et leur collectivité et d’exercer un contrôle accru sur les soutiens dont ils ont besoin.

Quelles sont les prochaines mesures?

À l’échelle provinciale, le gouvernement de l’Ontario réalise des progrès relativement à ses plans d’amélioration du réseau des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle. Cependant, il reste du travail à faire. Parmi les prochaines étapes, il y a :

  • la création d’un modèle de financement provincial uniforme, lequel contribuera à faire en sorte que les décisions en matière de financement soient fondées sur les mêmes critères, quelle que soit la région en Ontario où le particulier habite;
  • le travail aux options de financement direct et de partenariat avec les organismes en vue de créer des soutiens personnalisés, ce qui permettra d’élargir les choix dont disposent les personnes ayant une déficience intellectuelle et leur famille;
  • l’élaboration de directives permettant la « mobilité » des soutiens, ce qui aidera les personnes ayant une déficience intellectuelle à obtenir les soutiens dont elles ont besoin si elles déménagent.

Pour en savoir plus

Renseignez-vous sur la fermeture des institutions.

Lisez « Opportunités et Action : La réorganisation du soutien aux personnes ayant une déficience intellectuelle en Ontario ».

Consultez la nouvelle Loi de 2008 sur les services et soutiens favorisant l’inclusion sociale des personnes ayant une déficience intellectuelle..

Pour demeurer au fait des progrès que nous réalisons dans l’amélioration du réseau de services aux personnes ayant une déficience intellectuelle en Ontario, lisez Point de mire – La réorganisation.

Pour découvrir dans quelle mesure les nouvelles normes en matière d’accessibilité augmenteront la capacité d’intégration de nos collectivités pour tout le monde, visitez Ontario.ca/ONdonneacces.