Dans cette page :

Depuis 2004, le ministère des Services sociaux et communautaires œuvre à la transformation du système des services pour les personnes ayant une déficience intellectuelle en Ontario, en vue de :

  • rendre le système plus équitable et cohérent partout dans la province;
  • veiller à ce que les fournisseurs de services et le ministère soient tenus responsables de la qualité des services et soutiens fournis;
  • veiller à ce que la planification durable, à long terme, guide l'utilisation responsable et efficace des ressources;
  • promouvoir l'indépendance et l'inclusion des adultes ayant une déficience intellectuelle dans leur collectivité;
  • offrir davantage de choix et de souplesse aux particuliers et à leurs familles en matière de services.

Les objectifs de la transformation du système sont l'indépendance, l'inclusion et un choix pour toutes les personnes ayant une déficience intellectuelle en Ontario.

Réalisations

Depuis 2004, le ministère a :

En 2009, le gouvernement de l'Ontario a fermé ses trois dernières institutions résidentielles pour les personnes ayant une déficience intellectuelle. Près de 1 000 personnes ont emménagé dans de nouveaux foyers communautaires avec l'aide de la province, de familles et d'organismes.

Investir dans le système

Dans le budget de 2014, le gouvernement de l'Ontario s'est engagé à investir 810 millions de dollars dans le système des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle, sur trois ans.

Cet investissement renforcera l'objectif d'aider les personnes ayant une déficience intellectuelle à vivre de façon aussi autonome que possible dans les collectivités de toute la province.

L'investissement vise à :

Progrès à ce jour

Financement direct

Depuis août 2014, le ministère a approuvé l'octroi d’un nouveau financement direct à plus de 15 200 particuliers et familles par le biais du programme Passeport et du Programme de services particuliers à domicile. Cela inclut :

  • Des fonds du PSPD pour 8 000 enfants et leurs familles, ce qui a éliminé la liste d’attente du programme plus d’une année avant le délai prévu;
  • Des fonds du programme Passeport pour environ 7 200 personnes, soit plus de la moitié de la cible de 13 000 que le ministère a fixée. 

Soutiens en établissement et solutions de logement

Au cours des premières années, plus de 800 adultes sont passés à de nouveaux soutiens résidentiels grâce au nouvel investissement dans les services aux personnes ayant une déficience intellectuelle, ce qui est plus de la moitié de notre cible.

Deux séries de projets (18 projets en tout) ont été sélectionnées par le Groupe de travail sur le logement en vue d’élargir la gamme des options et des choix en matière de logement pour les adultes ayant une déficience intellectuelle en Ontario.

Fonds pour l'emploi et la modernisation des services

Le ministère a approuvé, par le biais du Fonds pour l'emploi et la modernisation des services 2014-2015, le versement de subventions totalisant 8 millions de dollars à 38 projets approuvés, pour la modernisation de la prestation des services et la création de débouchés pour les personnes ayant une déficience intellectuelle, afin de leur permettre de trouver un emploi intégré au sein de la collectivité.

Augmentation de la facilitation et de la planification indépendantes

Le ministère investit aussi dans des initiatives de planification axées sur la personne qui peuvent aider les personnes ayant une déficience intellectuelle à planifier leur avenir et les transitions majeures de la vie, et les orienter, elles et leurs familles, vers des systèmes de soutien communautaires élargis.

À compter d’avril 2015, le ministère accordera un financement au Réseau ontarien de facilitation indépendante et à sept organismes partenaires, afin de fournir des services de facilitation et de planification indépendantes à près de 1 100 adultes ayant une déficience intellectuelle, au cours des deux prochaines années. À ce jour, plus de 450 personnes ayant une déficience intellectuelle travaillent avec des facilitateurs indépendants pour planifier leur avenir.

Le projet évaluera également l’efficacité de ce service en termes d’amélioration de la vie des personnes ayant une déficience intellectuelle et la capacité d’offrir ce service à un plus grand nombre de personnes à l’avenir.

Pour en savoir plus