Le ministère des Services sociaux et communautaires (MSSC), en collaboration avec la Direction générale de la condition féminine de l’Ontario et d’autres ministères visés, dirige la mise en œuvre de la Stratégie ontarienne pour mettre fin à la traite des personnes, notamment la création du premier organisme de ce type en Ontario, le Bureau provincial de coordination de la lutte contre la traite des personnes.

Stratégie ontarienne pour mettre fin à la traite des personnes vise à s’assurer que toute la population de la province peut vivre en sécurité, sans craindre de devenir victime d’exploitation et de violence, ou sans se sentir menacée.

Pour mieux sensibiliser le public, faciliter l’accès à des services globaux de longue durée destinés aux survivants et améliorer les initiatives du secteur de la justice, le MSSC collabore avec des ministères de tout le gouvernement et avec les secteurs des services sociaux, de la santé, de l’éducation et du bien-être de l’enfance, de même qu’avec les secteurs de l’exécution de la loi et de la justice.

Composantes clés de la Stratégie ontarienne pour mettre fin à la traite des personnes

La nouvelle Stratégie pour mettre fin à la traite des personnes se concentre sur quatre champs d'action : 

  • Prévention et soutiens communautaires qui accroîtront la sensibilisation aux causes de la traite des personnes et les feront mieux comprendre, qui amélioreront les services communautaires comme le logement, les services de santé mentale, la consultation à la suite de traumatismes vécus, et la formation professionnelle pour répondre aux besoins immédiats et à long terme des personnes survivantes.
  • Amélioration du secteur de la justice par des initiatives qui appuieront des processus efficaces de collecte de renseignements et d'identification, d'enquête et de judiciarisation de la traite des personnes.  
  • Approches autochtones qui appuieront des services et des interventions adaptés aux particularités culturelles, dont la conception, l'élaboration et la prestation ont lieu conjointement avec des partenaires autochtones.
  • Coordination et leadership provinciaux qui comprennent la mise sur pied d'un bureau provincial de coordination de la lutte contre la traite des personnes pour contribuer à améliorer la collaboration entre les secteurs suivants : application de la loi, justice, services sociaux, santé, éducation, et bien‑être de l'enfance.

Définition de la traite des personnes

La « traite des personnes » ou la « traite des êtres humains » est une infraction criminelle qui désigne le fait de recruter, transporter, transférer, héberger ou accueillir une personne, ou d’exercer un contrôle ou de l’influence sur les mouvements d’une personne, aux fins de l’exploiter ou de faciliter son exploitation.

La traite des personnes est un crime complexe, souvent secret; elle constitue une violation des droits de la personne qui se traduit par un traumatisme grave et de longue durée pour les personnes survivantes. Les trafiquants s'en prennent aux personnes les plus vulnérables de notre société et ont recours à différentes tactiques pour contrôler, maltraiter, exploiter les victimes et en tirer profit.

Nouvelles

L’Ontario soutient des services spécialisés destinés aux survivantes et survivants de la traite des personnes

L’Ontario finance des services spécialisés destinés aux survivantes et survivants de la traite des personnes

Stratégie ontarienne pour mettre fin à la traite des personnes : rapport d’étape à un an

aperçu des initiatives

Ressources additionnelles

Stratégie pour mettre fin à la traite des personnes
L'Ontario nomme une directrice du bureau de la lutte contre la traite des personnes
Rapport d’étape sur Ce n’est jamais acceptable : Plan d’action pour mettre fin à la violence et au harcèlement sexuels.
Pas à pas ensemble : Stratégie à long terme de l’Ontario contre la violence envers les femmes autochtones.
Traite de personnes : formation en ligne pour les fournisseurs de services

Pour nous joindre

Pour de plus amples renseignements, veuillez envoyer un email au l'Office provincial de coordination de la lutte contre la traite des personnes