Histoire des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle en Ontario

1839

Le gouvernement de l'Ontario adopte An Act to Authorise the Erection of an Asylum within this Province for the Reception of Insane and/or Lunatic Persons. Cette loi l'autorise à fonder le premier asile provincial, donnant ainsi à la province un degré de responsabilité pour les soins aux personnes handicapées, y compris à celles qui ont une déficience intellectuelle.

1876

Le gouvernement de l'Ontario ouvre à Orillia sa première institution pour personnes ayant une déficience intellectuelle. Il existe de nombreux motifs pour placer ces personnes en institutions; par exemple, la surpopulation dans les prisons et les autres asiles, ainsi que les attitudes sociales et du milieu médical à l'égard des personnes handicapées en général, y compris celles qui ont des déficiences intellectuelles. On bâtit de grandes institutions loin dans la campagne, à l'écart des zones urbaines, parce que l'on pense qu'un air plus pur et des espaces verts seront bons pour les pensionnaires.

1876 to 1960

Au cours de ces années, le gouvernement de l'Ontario construit davantage d'institutions pour les personnes ayant une déficience intellectuelle. En 1960, l'Ontario augmente le nombre des institutions qu'il gère directement, elles hébergent alors plus de 6 000 personnes.

 

Pour en savoir plus

L'évolution de la politique et de la législation du gouvernement