Histoire des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle en Ontario

Le premier cas d'enseignement en salle de classe pour les enfants ayant une déficience intellectuelle date de 1887 à l'Orillia Asylum for Idiots (1). Le superintendant de l'établissement réserve une pièce pour servir de salle de classe et il engage deux instituteurs pour instruire les enfants qui remplissent les conditions requises.

En règle générale, l'enseignement en salle de classe est offert seulement aux enfants qui ont des déficiences plus bénignes. Les institutions procèdent de plusieurs façons pour évaluer si un enfant pourrait tirer profit d'un enseignement en salle de classe. L'une d'elles consiste à évaluer l'âge mental de l'enfant. Il s'agit de l'âge de développement auquel l'enfant est censé fonctionner.

Lors de leur admission en établissement, on évalue les enfants et on leur attribue un niveau de développement. En fonction du niveau auquel ils sont évalués, les enfants sont affectés à un enseignement en salle de classe ou en salle commune.

(1) Le Centre régional de la Huronie a eu plusieurs noms au cours de sa longue histoire. Quand il a ouvert en 1876, on l'appelait Orillia Asylum for Idiots.

 

Pour en savoir plus