Page précédente  |  Table des matières  |  Page suivante

 

Contexte

Depuis l’annonce par le gouvernement en 2004 de son intention de réorganiser le système de services aux personnes ayant une déficience intellectuelle, le ministère des Services sociaux et communautaires a rencontré des bénéficiaires de ces services et leurs familles, des fournisseurs de soins et divers groupes représentant des organismes qui assurent la prestation de services et d’autres formes de soutien à ce segment de la population aux quatre coins de la province. Les idées et conseils dont ces personnes et groupes intéressés ont fait part au ministère auront une influence cruciale sur la réorganisation du système de services et elles contribueront à renforcer les services et les mécanismes de soutien permettant d’une part aux aidantes et aidants naturels de prendre soin des personnes ayant une déficience intellectuelle et d’autre part à ces personnes de vivre de façon autonome en milieu communautaire, tout en étant traitées avec dignité et respect.

Le ministère des Services sociaux et communautaires s’est servi des observations qui lui ont été faites au cours des dix-huit derniers mois pour élaborer un plan visant à réorganiser la prestation des services et mécanismes de soutien aux personnes ayant une déficience intellectuelle. Les stratégies qui forment ce plan sont énoncées dans son document de travail, Opportunités et Action : La réorganisation du soutien aux personnes ayant une déficience intellectuelle en Ontario.

Le document de travail vise essentiellement deux objectifs :

  • le premier consiste à susciter un vaste débat public sur les éléments du plan de réorganisation et de donner à quiconque s’intéresse à ce processus l’occasion d’y participer en s’exprimant sur les changements en visagés et sur la meilleure manière de les mettre en oeuvre;
  • le second objectif consiste à réorienter les politiques du ministère concernant le financement et la prestation des services et mécanismes de soutien aux personnes ayant une déficience intellectuelle en tenant compte des observations de ses partenaires dans la collectivité, et en particulier des personnes ayant une déficience intellectuelle, de leurs familles et de leurs autres fournisseurs de soins.

Opportunités et Action : La réorganisation du soutien aux personnes ayant une déficience intellectuelle en Ontario est divisé en deux parties. La première se penche sur les objectifs d’un système réorganisé. Le but est de créer un système équitable, accessible et durable, au sein duquel :

  • les personnes se trouvant dans des situations similaires peuvent obtenir un niveau de soutien comparable où qu’elles résident dans la province;
  • l’aide financière et les autres formes de soutien sont plus souples et personnalisées, de manière à ce que les personnes ayant une déficience intellectuelle et leurs familles puissent décider des services dont elles veulent se prévaloir, soit en les achetant directement auprès de certains fournisseurs, soit se tournant vers des organismes communautaires, ou les deux;
  • les formes de soutien disponibles, plus nombreuses, plus faciles d’accès et plus uniformes à l’échelle de la province, incluent des services spécialisés aux personnes ayant à la fois une déficience intellectuelle, un trouble de santé mentale ou un trouble du comportement, voire les trois;
  • une meilleure délimitation des rôles des personnes ayant une déficience intellectuelle, de leurs familles ou autres aidantes et aidants naturels, des organismes fournisseurs de services et du gouvernement, d’une part, et, d’autre part, de meilleurs renseignements sur les besoins à satisfaire en matière de soutien, contribuent à une plus grande stabilité à long terme au sein du système.